turtle logo

Qui nous sommes

Touché et Guy se sont trouvés dans l’univers énigmatique de l’Internet, parce qu'ils savent que celui qui a une direction dans sa vie et persévère, arrivera à sa destination. C’est ainsi que fin décembre 2002, ils se sont tombés dans les bras l'un de l'autre après d’interminables heures et jours sur ICQ (pas de Skype à ce moment-là) et depuis, ils se promènent ensemble dans la vie et dans le monde. Après avoir souffert pendant quatre mois la distance qui les sépara, Guy atterrit à São Paulo et ramena son amour tropical à Antwerpen, où ils vivent maintenant.

Depuis le début de leur relation – qui fut transformée en un mariage officiel pour légaliser le séjour de Touché en Belgique – ils rêvent de pouvoir travailler ensemble et comme ils partagent un amour pour les langues et la littérature, l’idée d’une agence de traduction était toujours présente, attendant le bon moment auquel elle pourrait se réaliser. Ils avaient tous les deux des années d’expérience avec des traductions et des relectures, mais commencer une entreprise demande plus que la connaissance : il faut du courage et un regard positif vers l’avenir, ce qui n’est pas forcément facile pour ceux qui croient en l’honnêteté et le travail sérieux.

Outre leur amour pour les lettres, ils partagent une passion profonde pour la photographie et voyager à des endroits près et lointains a été le plus grand investissement de leur vie. Apprendre comment les autres pensent et expriment leurs émotions, visiter différents types de bâtiments, déguster de nouvelles saveurs, découvrir de nouvelles cultures... ils ne cessent de s’émerveiller et d’essayer de comprendre comment notre planète évolue, change et comment la nature et les gens survivent aux temps changeants. En tant qu’amoureux de la nature, ils se concentrent sur la sauvegarde de sa beauté vivante à travers le talent artistique de Guy avec sa caméra. Leurs sites web combinent les images et les textes qui visent à garder vivant le sens de la beauté.

En tant que professeur, Touché préfère une approche de personne à personne, parce que de cette façon elle ‘plonge’ dans le nouveau monde que chaque élève représente, et ce contact personnel rend possible une manière d'apprendre plus agréable. Les technologies modernes ont ouvert une grande fenêtre pour ceux qui veulent apprendre une autre langue sans les limitations imposées par la distance physique.

TOUCHEGUY est le résultat d’années de rêver, d’apprendre, de faire des plans et... d’agir. Nous sommes heureux de vous présenter notre entreprise et espérons que vous voulez travailler avec nous.

Soyez les bienvenus !

Touché Guimarães

« No Guru, No Method, No Teacher  »
  (Van Morrison)

Touché est passionnée par la vie et n’a pas peur d’être heureuse, ce qui lui a conduit à se lancer dans de nombreuses aventures de différentes sortes et avec des résultats inattendus. « Tout a son coté positif, » dit-elle, confiante dans les nouveaux horizons que chaque apprentissage apporte.

Poète de l’aube, dont l’inspiration vient de tout et de rien, écrivaine de chroniques qui traduisent son point de vue sur les événements et les personnes dont l’importance existe comme une extension des ses émotions, elle s’est fait connaître pour sa ténacité, sa persévérance, son intolérance et son attachement excessif à la vérité, qui l'ont toujours conduite à de nombreuses confrontations et de grandes controverses, qu’elle vit avec la totalité complexe de son âme d’artiste.

Toujours intéressée dans différentes cultures et zones géographiques, elle s’est donnée à l’étude des langues comme une façon naturelle d’atteindre ses rêves et plans, qui sont devenus toujours plus concrets depuis qu’elle a trouvé son amour, avec lequel est s’est lancée dans un voyage de romance, de partage et de complicité. Soutenue par son père dans la découverte de nouveaux sons et lieux, guidée par sa mère sur les sentiers des arts, suivie avec inquiétude et affection dans ses aventures par ses frères, qui savent que leur sœur rebelle est toujours proche même si elle est lointaine, Touché n'a jamais désistée de ses rêves.

Née à Rio de Janeiro, sa vie à Antwerpen lui a permis de découvrir la double nationalité et la riche expérience d’être une immigrante, ce qu’elle interprète comme la possibilité de traduire et diffuser les cultures latine et européenne, à travers ses textes et les belles photos faites par son mari.

Douée avec un profond sens de l’organisation elle a travaillé de nombreuses années comme secrétaire exécutive à São Paulo, Brésil, profession qui lui a permis de développer son esprit pratique naturel et de trouver des solutions aux problèmes les plus divers, ainsi que d’établir un réseau toujours grandissant de contacts dans le monde entier, une attitude précurseur aux médias sociaux actuels. Comprendre les idées et les comportements a été une source d’étude et d’inspiration pour cet écrivain dissidente qui a refusé de publier son œuvre littéraire, étant convaincue que c’est le droit de l’artiste de divulguer son art parmi les personnes qu’elle choisit comme audience.

Ce fut sa connaissance de différentes langues qui l’a montré le chemin vers le travail comme free-lance et qui l'a fait décider de donner des cours particuliers quand elle a terminé sa carrière comme secrétaire. De retour au Brésil après une tentative infructueuse d’émigrer en Australie, elle a mis au point sa propre méthode d’enseigner, adaptée à chaque élève en particulier, tenant compte des goûts, besoins et capacités de chacun. Sa façon anti-académique et intuitive d’enseigner les langues s’est montrée très efficace et le progrès de ses élèves lui donne la grande satisfaction de pouvoir accompagner les personnes dans leur croissance et développement.

Touché préfère la nature et les animaux et elle travaille pour contribuer à une prise de conscience de la nécessité de protéger toutes les formes de vie. En définitive, elle préfère les enfants aux adultes et elle a toujours gardé le regard enchanté de l’enfant vers l’univers.

Guy Voets

« By myself I wouldn't
  Have no boss,
  But I'd be raisin' my lonely Dental Floss »

  (Frank Zappa - 'Montana')

Guy est né dans une maison pleine de livres, pleine de sagesse et des enseignants pour la transmettre. Des livres des Tachtigers (1880) et des Vijftigers ou Mouvement cobra (1950) pour la littérature néerlandophone, le nouveau roman pour la francophone. Il apprit à lire avec Bulletje et Bonestaak et avec Annie M.G. Schmidt.

Il se sentit plus attiré par la nature et dès ses 11 ans, il partait presque chaque fin de semaine dans les bois et dans les champs pour y apprendre davantage sur les plantes et les animaux. Assez vite, il se rendit compte que la conservation de la nature et la sauvegarde de notre environnement exigent un changement radical de la société. Les luttes ouvrières en France en mai 1968 et l'ambiance socio-politique conflictuelle indiquaient tous dans la même direction... Les contacts politiques intenses que cela suscitait amenaient un flot constant de traductions, simultanées et sur papier. Le triangle linguistique entre le néerlandais, le français et l’anglais devenait une activité quotidienne.

Après quelques années infructueuses mais fascinantes à l’université, il trouva du travail au théâtre, non pas sur scène (non, merci, pas sur les planches, ni devant le tableau), mais dans les coulisses, composant les livrets programme, les dossiers pour les écoles, la dramaturgie et aussi la traduction de quelques pièces (par D. Mamet, A. Ayckbourn, D. Margulies) qui étaient montées par la troupe. Dans le second théâtre, il conçut le site web qui était mis en ligne en plusieurs langues.

Les contacts initiaux avec Touché se faisaient dans la langue Internet « par défaut », l’anglais. Mais dès qu’ils savaient que les deux parlaient le français, ils passaient à cet idiome romantique. Dès son arrivée en Belgique Touché apprit le néerlandais, mais également l’italien. Guy aima apprendre le brésilien... ça sonne comme une version décontractée du portugais. Entr’eux, ils parlent maintenant une sorte de babylonien. Chaque langue apporte sa nuance à tout concept, parfois il vaut mieux utiliser le mot en anglais, puis la version française est plus à sa place... ou on utilise le premier mot qui passe par la tête, quelle que soit la langue.

visitez nos pages web à propos de nous, nos voyages, etc.

nous vous remercions pour votre préférence